La petite boulangerie du bout du monde – Jenny Colgan

bm_CVT_La-petite-boulangerie-du-bout-du-monde_9712Une confession s’impose: Je crois que je suis devenue accroc à la lecture !
A vrai dire je le savais déjà, mais pas à ce point-là !!

Le fait est que 3 jours de Vacances s’imposaient dans cette année tumultueuse, et j’avais donc décidé de partir à Cannes avec ma p’ite môman pour me faire dorer la pilule sous le soleil de la Côte.
Ayant pris sur moi pour ne pas emporter ne serait-ce qu’un livre: au bout d’un jour je n’en pouvais plus (une accroc comme je vous ai dit) et je me suis donc précipitée chez un de mes dealers préférés: la FNAC.
Et voici comment La petite boulangerie du bout du monde est arrivée entre mes mains !
#RequiemForABook

Édition: Pocket

Publication: 7 Janvier 2016

Nombre de pages: 494

Prix: 8 €

Thèmes: Changement de vie, Romance, Boulangerie, Mer, Entraide

« Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie… »

Image002

Vous êtes en quête de Feeling-good ? Alors vous êtes arrivés à bon port, car ce petit livre est un hymne à la douceur.

Commençons par le côté obscur:

-Ce ne sera certainement pas le cas pour tout le monde, mais, dans le mien: il manquait un peu de puissance pour ce qui est des sentiments, des émotions.
Personnellement j’ai trouvé qu’il manquait un peu de contraste ,pour qu’ils nous explosent à la figure !
-De plus, vous commencez à me connaitre et à savoir qu’une fin bien menée est pour moi: PRIMORDIALE. Et malheureusement je n’ai pas du tout adhéré à ce que nous a proposé l’auteur, que j’ai trouvé bien trop légère. (Cela nous laisse donc un peu sur notre faim.)

Et du côté de la lumière ? 

-Il s’agit d’une lecture très légère, bien rythmée avec une bonne qualité d’écriture qui sait mettre du baume au coeur.
-Un personnage principal qui est fortement agréable et que j’ai beaucoup apprécié !
-Des personnages secondaires sympathiques.
-Un énorme +: l’ATMOSPHERE. C’est un voyage dans les paysages de l’Irlande, associé  à l’odeur de pain frais sortit du four… appétissant, non ? 

Nota Bene:

♥ Malgré le fait que je l’ai fortement apprécié, chaque fois que je voulais continuer ma lecture: je n’avais aucune motivation et il fallait 10-15 pages en moyenne pour relancer la machine et retourner en immersion dans cette histoire.

♥ Je suis littéralement tombée en amour avec l’atmosphère,  la description des paysages de l’Irlande et du village atypique (c’est le cas de le dire) dans lequel se retrouve notre protagoniste.

♥ Je pense que si vous en avez la capacité: la V.O est mieux car j’ai remarqué quelques erreurs de langue (désagréables) dans la VF.
(Et puis on ne le redira jamais assez: rien de mieux que la V.O 😉)

En conclusion: Je vous recommande fortement ce livre, à vous, lecteur qui voulez vous détendre, vous relaxer, profiter de vos vacances, ou faire un break entre 2 Game of Thrones.
Il a une taille convenable, très facile à lire, et agit comme un médicament sur la dépression passagère ! (testé & approuvé)
Et pour couronner le tout: l’auteur et la maison d’édition vous ont mis à disposition, à la fin du livre: des Recettes de Patisserie ! (MIAM MIAM)


TRES BONNE LECTURE

(4,5/5)

Publicités

Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin-Lugand

41j9z62bjifl-_sx301_bo1204203200_

🇧🇪 Pray for Brussels 🇧🇪

Suite à une jolie baisse de motivation côté lecture (et même côté étude!) je me suis penchée sur ce tout petit livre. J’y avais vu et entendu de bons avis grâce à Booktube donc quand je l’ai vu à Emmaüs (ne changeons pas les habitudes) j’ai voulu lui donner sa chance. 

Je dois avouer que son titre assimilé à sa couverture me donnait l’impression d’une oeuvre assez… mélancolique, triste. Et m’attendait donc, influencée par son nombre de pages, à une oeuvre assez courte et plate.

Mais en était-ce le cas ?

 

Edition: Pocket

Publication en France: 5 Juin 2014

Nombre de Pages: 187

Prix: 6,20€

Thèmes: Deuil, Contemporain, Reconstruction, Irlande

« Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se brise en elle. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper… »

 

Image002
Outre
les avis que j’avais put entendre par rapport à ce livre, c’est également le lieu où se déroule la plus grosse partie de l’histoire qui m’avait fortement intriguée: l’Irlande ! J’ADORE le Royaume-Uni et l’Irlande (Oui car les personnages nous font bien comprendre qu’ils se trouvent dans le Sud de l’Irlande car ils ne veulent surtout pas qu’on les nomme « Anglais« … A par si vous voulez finir en chaire à saucisse) ! Le temps, l’atmosphere, les paysages, et cetera… +1 rien que pour ça !

Nous suivons donc Diane, jeune femme veuve et qui est lovée au creux de sa dépression suite aux décès prématurés de sa fille et de son mari. Nous la retrouvons 1an après ce drame: en pyjama, fumant cigarette sur cigarette, avec une hygiène de vide pitoyable dans son appartement à Paris.

Diane a un problème. Ce dernier étant qu’elle ne peut se résoudre à effacer les traces de ses êtres aimés. Elle vit dans le passé, et celui-ci la ronge, la détruit.

Nous retrouvons également Félix qui est un jeune homme mignon, craquant, loyal, charmant, drôle, fêtard, et… gay (à mon plus grand désarroi). Il est le bras droit de Diane et essaye de l’aider à reprendre goût à la vie. Il est l’un des personnages que j’ai le plus aimé grâce à son excentricité et son côté assez « pile électrique« . Un petit sourire en coin se présentait dès que Félix pointait le bout de son nez.

Mais avec sa fausse motivation à vouloir changer suite aux requêtes de son meilleur-ami et de ses parents, Diane prend son courage à deux mains et part dans le village le isolé qu’elle ai put trouver, en Irlande.

On y retrouve donc les temps pluvieux, les chopes de bière, les rustres mais gentils Irlandais, et également: un voisin assez spécial, avec un caractère de chien et assez lunatique, nommé: Edward. (Etant une fan inconditionnelle des Twilight, mon bonheur était à son paroxysme! :D) 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Diane car elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle vit dans un contexte assez littéraire et est assez « imprévisible« . Mais les côtés obscurs de Edward et Diane, sont à mon goût un peu trop « cliché« , ce serait l’un des rares points négatifs que j’ai put y trouver.

Les autres personnages, étant secondaires sont tout de même plutôt pas mal, SAUF UN, ou plutôt une, qui se trouve vers la fin. Je la trouve inappropriée, ne collant pas au thème du livre.

D’ailleurs pour ce qui est de la fin… ON EN PARLE ?! Ce n’est pas que je n’ai pas aimé mais comme il ne s’agit pas ici d’une Série (du moins je pense ^^) et bien je trouve la fin assez mal jouée et bien trop rapide et survolée. Si vous l’avez lu dîtes m’en votre point de vue, parce que là je reste choquée.

 

En conclusion, suite à son nombre de pages j’ai put lire ce petit livre en une soirée. Ce qui est un point positif mais également négatif dans ce cas-là car, pour moi, la fin est bien trop survolée. J’ai adoré suivre Diane en Irlande, la voir remonter comme redescendre la pente, la voir confronter un sanguinaire voisin, mais… cette fin ! Je n’adhere pas. 

C’est un livre simple où les personnages sont forts sympathiques mais également forts détestables; où les pages se tournent très vite; et où l’on arrive vite à s’immerger dans l’histoire.

TRES BONNE LECTURE
(4/5)

 

Complètement cramé ! – Gilles Legardinier

51wmchbodtl-_sx303_bo1204203200_Faisant des semaines que j’harcelais mon papa pour allé faire un tour au Emmaüs à côté de ma ville (parce que je n’y étais jamais allée): Il céda enfin ! YOUPI !
Perplexe face à toutes ces étagères remplies de livres, je ne savais pas vraiment par où commencer.. Et puis je vis le dos d’un livre de poche vert.
Intriguée, je l’ai prit et qu’elle fut ma joie quand j’ai constaté qu’il s’agissait d’une oeuvre de Gilles Legardinier !!

Cela faisait tellement longtemps que je voulais lire ses écrits !

Bref, ma joie était à son comble ! 😀

 

Edition: Pocket

Publication en France: 13 Mars 2014

Nombre de pages: 410

Prix: 7,70 €

(Cet ouvrage a reçu le prix confidentielles.com)

Thèmes: Humour, Changement de vie, Amour, Majordome, Chick Lit, Entraide

« Arrivé à un âge où presque tous ceux qu’il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n’a même plus le cœur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien. Mais en débarquant au domaine de Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges attitudes; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets ; Manon, jeune femme de ménage perdue dans sa vie ; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l’impressionnant chat Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. 

Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé de tout recommencer… »

 

Image002
Complètement cramé !
est un roman où l’on rencontre Andrew Blake, âgé (dans la soixantaine), veuf, et qui n’est animé par plus aucune passion, plus aucune envie.

Et je dois avouer que j’ai été sceptique au commencement vis à vis de ce coup de tête de partir en France pour « devenir » majordome. Mais en fait… Tout a super bien collé !

J’ai adoré le personnage de Blake qui est un homme malgré son âge tellement jeune, funky, drôle, et même déjanté par certains moments. Mais à côté de cette personnalité pétillante, Andrew est également un grand philosophe de la vie, parlant « comme dans les livres », ils nous ouvre les yeux sur de belles et simples choses. Il m’a même donnée des conseils sur la compréhension des hommes: MERCI BLAKE !

Mais outre cet adorable personnage principal, qu’en est-il des autres ? des décors ? des actions ?

J’ai trouvé que l’intrigue était menée à merveille.

C’est rare, mais j’ai pris le temps de lire cette ouvrage. C’est à dire que je le savourerai suite à la magnifique histoire qu’il créait dans ma tête. Je me laissais voguer au gré des pages et qu’est-ce que cela fait du bien ! Une vraie bouffée d’air frais !

Le cadre est magnifique, les scènes très bien décrites.
Les personnages secondaires qui quand même pourraient passer au stade de personnages principaux m’ont tout simplement rendue… Vous savez, cette sensation comme si on se connaissait eux et moi, comme si j’étais également une employée du manoir.

Chacun avec leur propre passé (souvent très intéressant), leur propre caractère, leur propre façon de penser: on ne peut que les aimer car il y en a pour tous les goûts !

Pour conclure, je ne peux être qu’heureuse d’écrire mon tout premier article sur Complètement cramé ! qui est la première oeuvre que je lis de Gilles Legardinier.

C’est frais, ça a du pep’s, on ne s’ennuie pas, on en voit de toutes les couleurs, l’humour français contre l’humour anglais est un combo du tonnerre, les personnages sont supers, et le grain de folie fait son petit plus !

EXCELLENTE LECTURE
(4,75/5)