L’infini + un – Amy Harmon

51nphzl6owl-_sx311_bo1204203200_
Après plusieurs semaines, l’article sur « L’Infini+un » de Amy Harmon est enfin disponible !

Pourquoi tant de retard ? Un petit bugg de wordpress. Ou une mauvaise manipulation de ma part.. BREF! Ca me mettait en rogne de ne pas savoir résoudre ce problème et m’enlevait donc la motivation d’écrire mon article. (Comme quoi il m’en faut peu aha)

Pour en venir au vif du sujet, ce pauvre petit prenait la poussière dans ma bibliothèque depuis un bon petit moment. Je l’ai sorti un jour; puis vite remis à sa place car je n’avais pas la tête à lire des histoires de ce « genre ». Quelques mois après, motivée par la beauté de sa couverture (Matérialiste bonjoooouur!) et l’épaisseur de ses pages associé à ma honte d’avoir laissé ce petit de côté: j’ai pris mon courage à deux mains et l’ai attaqué.

  Alors Molly, bonne ou mauvaise décision ?

 

Edition: Robert Laffont, Collection R

Publication en France: 16 Septembre 2015

Nombre de Pages: 421

Prix: 17,90 €

Thèmes: Road Trip, Romance Contemporaine, Musique, Mathématiques

« Bonnie Rae Shelby, superstar mondiale, a tout pour elle : l’argent, la beauté, la gloire et…  beaucoup trop de choses à encaisser.
Finn Clyde, lui, n’est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve.
Une rencontre inattendue et quelques coïncidences plus loin: les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer aussi bien que les anéantir. »

 

Image002
Oooouu
mais quel résumé aguicheur ! Outre le fait que beaucoup attendaient sa sortie et que je le retrouvais a peu près partout sur les réseaux sociaux, c’est clairement CETTE intrigue qui m’a… intriguée.

–> Elle a tout, lui n’a rien et le tout mixé dans une ambiance de Bonnie & Clyde (No spoil: ceci est annoncé sur le résumé original). 

  Je n’ai jamais lu de Road Trip et j’appréhendais assez car ce n’est réellement pas un style qui me met à l’aise (l’idée de bouger constamment et d’être souvent confiné dans un espace restreint, ici la voiture), mais bon il ne faut pas dire « Fontaine je ne boirais jamais de ton eau » !
Alors je m’y suis attaquée. Je m’étais arrêtée à peine à 50 pages lors de ma première lecture car je n’accrochais ni à l’écriture, ni aux personnages, ni au début de l’histoire.

MAIS je l’ai repris, avec un arrière goût amer… Mais dès la barre des 50 pages dépassées: Tout roule! Tout est installé, moins confus, plus claire et on se laisse alors embarquer dans une histoire qui est en réalité tout à fait sympathique (en général).

Pour schématiser: Divisons le Roman en 3 parties.

  ° La 1ere est assez longue, l’intrigue se met en place, on découvre les personnages qui sont pour moi, caricaturééééééés ! Mais bon sincèrement, les Romances sans caricatures sont rares de nos jours… Donc sur ce point là: ça passe. Mais ATTENTION quand même hein !
Le début est principalement centré sur Bonnie Rae Shelby, qui est un personnage… intéressant et que j’ai très souvent eu envie de la TARTER (😇) pendant le Roman ne comprenant pas réellement toutes ses réactions.

  °La 2nde partie, c’est à dire toute la partie du milieu du Roman: De la BOMBE ! (tant pis pour le vocabulaire Littéraire)
J’ai adoré cette partie là ! Péripéties, déplacements, rires, larmes,.. Quel cocktail
Avec des références sur Bonnie & Clyde, des révélations, la découverte de nos personnages en profondeur, une Romance bien traitée. 

  °Quant à la 3eme partie… Non, non et non. Chute fatale. J’ai eu l’impression d’avoir débrayé d’un seul coup de la 5eme à la 1ere (c’est pas parce que je suis une fille que je n’ai pas le droit de parler de voiture 😉). Je n’ai pas du tout accroché à toute cette partie-la, à cette fin et « pré-fin« . Des passages beaucoup trop prévisibles, des personnages comme Finn que j’appréciais assez qui me sont devenus presque LOURDS

 

  En Conclusion, lecture vraiment mitigée car je n’ai finalement été vraiment à fond qu’1 partie sur 3 du livre. Il y a quelques « coincidences » qui ne sont pas plausibles, à mon goût. Il y a pas mal de longueurs.
L’aspect Romance est tout de même assez bien traitée avec une écriture que j’ai beaucoup apprécié, car elle permet une immersion plus facile. Et la présence de « Bonnie & Clyde » est sympathique même si pas forcément indispensable à certains moments.

 Une Bonnie Rae Shelby assez demandeuse de liberté tout en ayant tout le temps besoin d’être dépendante de quelqu’un ou de quelque chose. Un Finn sombre, intelligent, dont la description physique du livre ne me convient pas personnellement (pour moi, il est Brun, point final.) et qui bien sur est rongé par son passé. Et des personnages secondaires assez sympathiques qui ont chacun leurs petites histoires et qui permet d’enrichir cette Romance.

LECTURE AGRÉABLE
(3,5/5)

Publicités

3 réflexions sur “L’infini + un – Amy Harmon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s